UQAR - Service de la bibliothèque
LISTE DES NOUVEAUTÉS AU CAMPUS DE LÉVIS
Presses de l'Université du Québec
Les pratiques en maison d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale : 40 ans d'histoire

Côté, Isabelle

C’est au milieu des années 1970 que des Québécoises, décidées à sortir le phénomène de la sphère privée, ont mis sur pied les premières maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale. Levant le voile sur la violence des hommes à l’endroit des femmes dans les couples, problème longtemps compris comme étant d’ordre familial, elles ont développé des ressources permettant d’accueillir celles qui désiraient se soustraire à l’emprise de leur agresseur. Les maisons d’hébergement se sont ainsi imposées comme l’une des plus importantes réponses du mouvement féministe à cette problématique, au Québec et ailleurs.

Le présent ouvrage trace l’évolution, sur une période de 40 ans, des pratiques dans les maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale au Québec. Articulé autour des valeurs qui sont au cœur de ces ressources, il comporte à la fois une dimension historique alimentée par des rencontres avec des pionnières et de multiples allers-retours entre la théorie et la pratique. Rédigé dans une perspective féministe, ce livre s’adresse à un public varié : chercheur.e.s, praticien.ne.s et étudiant.e.s qui s’intéressent de près ou de loin à l’intervention en maison d’hébergement.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Instruire, corriger, guérir? : les orthopédagogues, l'adaptation scolaire et les difficultés d'apprentissage au Québec, 1950-2017

Prud'homme, Julien

Au Québec, le nombre d’élèves en difficulté est passé de 20 000 en 1964 à 200 000 en 2016. Les diagnostics se sont multipliés, créant une école complexe, peuplée d’une myriade de nouveaux métiers cliniques ou pédagogiques. Que penser de ces mutations? Faut-il y voir un progrès, un risque de médicalisation abusive, ou les deux à la fois? Comment les décideurs, le public et les professionnels peuvent-ils s’y retrouver? Un retour s’impose sur les origines et sur les mécanismes – professionnels, politiques et scientifiques – qui façonnent cette ­évolution de l’école québécoise.

Le présent ouvrage raconte l’histoire des orthopédagogues du Québec. Ce corps de métier largement féminin, né de la Révolution tranquille, consacré aux élèves en difficulté d’apprentissage, présente un parcours atypique et franchit aujourd’hui des étapes décisives sur le chemin de la reconnaissance professionnelle. L’histoire de l’orthopédagogie embrasse celle de la difficulté scolaire et de ses ambiguïtés. Elle s’écrit autant dans les salles de classe que dans les sphères politique et scientifique. En retraçant le parcours d’un corps de métier, cette histoire nous aide à comprendre le passé, le présent et l’avenir de l’école québécoise.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Apprendre et enseigner en contexte d'alternance : vers la définition d'un noyau conceptuel

L'alternance est au cœur de diverses formations à visée professionnalisante : le va-et-vient entre différents lieux de formation, contextes scolaires, milieux de pratique et formateurs est un véritable enjeu de développement personnel et professionnel. Toutefois, malgré plusieurs recherches sur le sujet, la richesse conceptuelle de l’alternance en contexte de formation professionnelle n’a pas été pleinement exploitée. L’objectif du présent ouvrage est de dégager les liens entre les travaux sur ce sujet et de faire émerger un noyau dur de concepts définissant l’alternance.

Ce livre réunit les textes d’auteurs belges, français, suisses et québécois issus de divers champs professionnels et intéressés par les dispositifs de formation basés sur l’alternance. Il sera utile à la fois aux étudiants et aux chercheurs des sciences humaines et sociales et aux professionnels de ce type de formation. De plus, les « regards critiques » à la fin des chapitres permettent au lecteur d’appréhender le contenu sous différents éclairages.

Accéder à la notice de cet ouvrage