UQAR - Service de la bibliothèque
LISTE DES NOUVEAUTÉS AU CAMPUS DE LÉVIS
Presses de l'Université du Québec
L'éducation psychomotrice : source d'autonomie et de dynamisme

Lauzon, Francine

L’éducation psychomotrice : source d’autonomie et de dynamisme se veut une référence pour mieux comprendre le processus du développement de l’enfant, un outil pour orienter les choix, les actions et les réflexions des éducateurs professionnels ou en formation. Le contenu est fondé sur les connaissances et les recherches issues des sciences de l’éducation, de la psychologie et des neurosciences.

Cette deuxième édition apporte un éclairage actualisé sur l’éducation psychomotrice des enfants de la naissance à 12 ans, considérée dans le sens de l’intervention favorable au bien-être et au développement global de l’enfant à travers son activité corporelle. Les connaissances théoriques et pratiques sont contextualisées dans le cadre des programmes d’éducation en cours au Québec. De plus, elles sont enrichies et illustrées avec les réflexions et les idées des éducateurs qui vivent et créent le quotidien avec les enfants. Outre la mise à jour de l’ensemble des chapitres, ce livre intègre de nouvelles notions, notamment en ce qui concerne la régulation des émotions et l’intervention en éducation psychomotrice. Des exercices inédits permettent également d’approfondir la réflexion.

L’originalité de l’approche éducative décrite dans ce manuel tient au fait que l’intervention est abordée par niveau de développement et qu’elle intègre toutes les dimensions de l’évolution de l’enfant. L’accent est mis sur la progression de l’activité corporelle, son influence sur les comportements et son rôle comme moyen de développement et source d’épanouissement.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Analyse des données textuelles

Lebart, Ludovic

L’analyse des données textuelles (ADT) permet d’explorer et de visualiser les recueils de textes les plus divers : œuvres littéraires, transcriptions d’entretien, discours politiques, dossiers de presse, documents d’archives, enquêtes en ligne avec questions ouvertes, fichiers de réclamations, sondages de satisfaction. Le présent ouvrage procède à une présentation rigoureuse des méthodes de l’ADT, qui combinent statistique exploratoire, visualisations, procédures de validation quantitative et approche qualitative (retour au texte). Plaçant le texte au centre de l’analyse, l’ADT répond pleinement aux attentes des humanités numériques. Plusieurs niveaux de lecture sont possibles : les développements plus techniques paraissent dans des encadrés, tandis que des programmes illustratifs simples (en Python et R) sont donnés en annexe. Le propos est systématiquement illustré par des applications concrètes issues de corpus variés (données d’enquête, romans, discours politiques) et réalisées avec des logiciels en libre accès.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Splendeurs, misères et ressorts des régions : vers un nouveau cycle de développement régional

Proulx, Marc-Urbain

Si plusieurs décollages économiques locaux, souvent fulgurants, ont permis aux régions de constituer 17 % de la population du Québec en 1960, celles-ci n’en représentent plus que 10 % aujourd’hui. La périphérie est demeurée économiquement immature, avec peu de diversification industrielle, et ce, malgré une extraction massive de matières premières livrées sur le marché mondial ainsi qu’une politique publique vigoureuse qui a contribué à la tertiarisation de l’économie tout en construisant un cadre de vie de qualité. Depuis quelques décennies, les régions vivent une véritable transition alimentée par l’intensification technologique, l’épuisement de certaines ressources naturelles, la hausse du niveau d’éducation, la sensibilisation environnementale, l’éveil des populations autochtones, la mobilité croissante des travailleurs, la montée en importance du secteur tertiaire supérieur et l’affirmation de l’acceptabilité sociale des grands projets. Ces avancées régionales doivent aboutir à un nouveau grand cycle de développement au sein de la « société du savoir ».

Le présent ouvrage dresse le tableau des efforts consentis par les pouvoirs publics pour occuper, aménager, gouverner et développer les régions du Québec. À partir de perspectives théorique, historique et comparative, l’auteur étudie une douzaine de leviers, activés par cinq décennies de politiques publiques. Quels sont les résultats de ces actions? Quels ressorts sont encore disponibles? Quelles sont les options d’avenir pour les régions?

Cet examen attentif permet à l’auteur de dégager de nombreux constats en ce qui concerne, entre autres, la polarisation, la décentralisation, la prise en main, l’innovation, les partenariats autochtones, la planification et la gouvernance. Au fil de son analyse, il propose des solutions en faveur des nouvelles interventions publiques qu’il juge nécessaires.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Des sciences sociales à l'ergothérapie : mieux comprendre la société et la culture pour mieux agir comme spécialiste en habilitation à l'occupation

Acquérir des connaissances en sciences sociales, particulièrement en sociologie et en anthropologie, est aujourd’hui nécessaire pour devenir un ergothérapeute compétent, capable d’agir de manière professionnelle, peu importe la situation ou le contexte.

Plus encore, ces notions sont primordiales pour être en mesure de jouer les différents rôles d’un spécialiste en habilitation à l’occupation, dont celui d’agent de changement.

Le présent ouvrage, principalement conçu pour la formation initiale en ergothérapie, s’adresse à tout ergothérapeute en devenir ou en exercice, et peut également être utile à la formation dans d’autres domaines de la santé et de la relation d’aide. Écrit dans un style clair et accessible, ce guide pédagogique propose une introduction à plusieurs concepts en sciences sociales jugés pertinents pour la pratique de l’ergothérapie. Il facilite leur apprentissage et explicite leurs liens avec l’ergothérapie.

La société, la culture, la santé, l’intégration sociale, la justice sociale et occupationnelle, le contrôle social, les inégalités socioéconomiques et la pauvreté, la diversité culturelle ainsi que la diversité sexuelle et les relations de genre sont les thèmes tour à tour abordés à travers les neuf chapitres de cet ouvrage. Chacun d’entre eux comprend des objectifs d’apprentissage, une mise en situation, des implications pour l’ergothérapie, et propose des messages clés ainsi que des questions intégratives et réflexives. Des encadrés décrivant divers contextes de pratique en ergothérapie permettent d’enrichir la réflexion.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Le développement global de l'enfant de 0 à 6 ans en contextes éducatifs

Depuis sa première parution, l’ouvrage Le développement global de l’enfant de 0 à 6 ans en contextes éducatifs est devenu un classique. Sa deuxième édition invite l’adulte en services éducatifs à la petite enfance à comprendre et à observer finement le développement global de l’enfant de la naissance à l’âge de 6 ans dans des situations éducatives du quotidien.

Sur la base des besoins des étudiantes et des étudiants en formation initiale et continue, ce livre présente, avec force détails et à l’aide d’exemples et de mises en situation, les notions liées au développement global du jeune enfant dans les domaines suivants :

  • développement neurologique
  • développement moteur
  • développement socioémotionnel
  • développement du langage
  • développement cognitif

L’exploration des thèmes de la famille – premier lieu d’enracinement de l’enfant – et du jeu – contexte par excellence d’apprentissage et de développement –, tout comme les continuums de développement global illustrés, enrichissent cette édition. Des exercices récapitulatifs permettent au lecteur de consolider ses apprentissages et des exercices de réflexion pavent la voie à la pratique réflexive.

Entièrement mis à jour à la lumière des dernières recherches dans le domaine, cet ouvrage correspond aux besoins actuels exprimés par les éducatrices et les éducateurs dans les centres de la petite enfance, les garderies, les services de garde en milieu familial et ceux en milieu scolaire, ainsi que par les enseignantes et les enseignants dans les classes d’éducation préscolaire 4 ans et 5 ans. Il contribue à une compréhension approfondie du développement global de l’enfant, compréhension qui constitue l’essence même d’une intervention éducative de qualité.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Le manuel de l'éducateur physique

Le manuel de l’éducateur physique propose une synthèse des fondements théoriques et pratiques permettant le développement des compétences d’un enseignant en éducation physique et à la santé (EPS), telles qu’elles sont définies dans le référentiel de compétences professionnelles de la profession enseignante du ministère de l’Éducation du gouvernement du Québec.

Dans le but de mieux outiller les étudiants en enseignement en EPS, mais également les intervenants des milieux scolaire et professionnel, cet ouvrage de vulgarisation explore la motivation du choix de carrière et les étapes du cheminement de l’éducateur, les dimensions éthiques et interculturelles, la notion d’intervention, de même que l’importance des technologies de l’information et de la communication, de l’éducation à la santé, de l’adaptation de la pratique ainsi que de l’insertion professionnelle. Les auteurs font ressortir les principes, les concepts et les éléments essentiels à la formation initiale pour que le lecteur soit ensuite en mesure d’amorcer une pratique réflexive sur sa profession. Divers tableaux, encadrés et exercices lui permettent également d’approfondir ses connaissances et de s’autoévaluer.

Plusieurs professeurs et chargés de cours des milieux collégial et universitaire ainsi que des intervenants spécialisés ont collaboré à la réalisation de ce manuel incontournable pour aider les éducateurs physiques à être toujours plus efficaces auprès de leurs élèves.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Mondialisation et connectivité : les enjeux du commerce, de l'investissement et du travail au XXie siècle

La mondialisation est une notion théorique et une réalité, celle de l’après-guerre froide. Elle domine à la fois une grande partie des analyses en sciences sociales et les rapports économiques et politiques qui se tissent continuellement entre ses principaux acteurs, comme les États, les firmes multinationales et les organisations internationales. Malgré cette domination, jamais la mondialisation n’a été aussi sévèrement critiquée – souvent par les pays riches, les mêmes qui, a priori, devaient en retirer le plus de bénéfices. Elle a créé de vastes inégalités et des maux qui nous imposent la réflexion sur la conceptualisation de ce phénomène qui est toujours difficile à cerner.

Le présent ouvrage rassemble les contributions de chercheurs du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) portant sur la mondialisation et trois de ses enjeux : le commerce, l’investissement et le travail. Il se présente comme un bilan des recherches des auteurs, mais aussi comme un outil visant à inciter et à faciliter l’établissement de liens de complémentarité entre les nombreuses études faites sur le sujet. La mondialisation est une réalité dont l’essence est globale. De son analyse effectuée dans cet ouvrage se dégagent de multiples liens interdisciplinaires.

Accéder à la notice de cet ouvrage