UQAR - Service de la bibliothèque
LISTE DES NOUVEAUTÉS AU CAMPUS DE RIMOUSKI
Presses de l'Université du Québec
Le défi de changer les choses : anthologie commentée des discours de Paul Gérin-Lajoie

Gérin-Lajoie, Paul

« Le défi de changer les choses »… C’est ainsi que Paul Gérin-Lajoie, figure phare de la Révolution tranquille, résume son engagement public. Mais si c’était plus…

Jeune avocat brillant, il veut contribuer à l’éveil du Québec d’après-guerre. Lettré, formé dans les grandes universités, ce citadin milite, puis se met au service d’une population rurale pour articuler ce rêve de façon concrète. Élu, il disposera des ressources qui lui permettront d’être porteur du changement souhaité. Et toujours, la parole est présente, expression de la foi en des façons meilleures de faire et de la capacité de convaincre.

Cet ouvrage regroupe quelques-uns des discours les plus significatifs de Paul Gérin-Lajoie, illustrant les grands jalons de son action, entre 1949 et 1969 :

  • dans le monde de l’éducation. Là sera son plus grand combat, son engagement continu;
  • par rapport à la place du Québec dans le Canada au moment où les positions d’un gouvernement fédéral centralisateur et d’un Québec autonomiste s’affrontent;
  • en lien avec la vie politique et partisane dans une formation émergente;
  • à la base de la définition de l’action internationale auto­nome d’un État fédéré, le Québec, et d’institutions multi­latérales, aujourd’hui la Francophonie.
Plus qu’un florilège, cette anthologie est un fil d’Ariane permettant une meilleure compréhension de la Révolution tranquille – définie comme dans aucun autre ouvrage – et de l’un de ses acteurs les plus influents, véritable porteur d’innovation sociale.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Le bien-être à l'école : enjeux et stratégies gagnantes

Les recherches menées sur le bien-être en contexte scolaire connaissent un véritable essor depuis les années 2000. Ces travaux, anglophones et francophones, s’ils mesurent le bonheur à l’école, révèlent également la relativité des critères de définition du concept de « bien-être ». Les enfants passant une grande partie de leur vie à l’école, la qualité de l’expérience scolaire est essentielle pour le développement de leurs compétences sociales et de leur capacité d’apprentissage. En tant que milieu où surviennent nombre de situations et où gravitent nombre de personnes, l’école doit donc s’efforcer de fournir un environnement sain aux élèves qu’elle accueille – quel que soit leur niveau de scolarisation –, et ce, peu importe les moyens matériels et humains dont elle dispose.

Parmi les disciplines étudiant le bien-être à l’école, la psychopédagogie, qui s’intéresse particulièrement à l’utilisation de théories et de recherches issues du domaine de la psychologie dans la résolution de problèmes en éducation, permet de miser sur le mieux-être des enfants et des adolescents en milieu scolaire. Cet ouvrage, composé de 15 chapitres proposant des réflexions et des travaux belges, canadiens, français et suisses, présente, d’une part, les enjeux du bien-être de l’élève à l’école et, d’autre part, les stratégies gagnantes pour tendre vers cet état de satisfaction. Il s’adresse aux professeurs, aux enseignants, aux futurs enseignants ou aux professionnels des services éducatifs complémentaires, tant pour susciter leurs réflexions que pour les outiller en matière de bien-être à l’école.

Accéder à la notice de cet ouvrage
Les violences à caractère sexuel : représentations sociales, accompagnement, prévention

La violence sexuelle est un grave problème de santé publique qui touche chaque année des millions de personnes dans le monde. Elle est due à de nombreux facteurs, se manifestant dans des situations sociales, psychologiques, culturelles et économiques très variées. La violence sexuelle a de profondes répercussions sur le bien-être physique, émotionnel, mental et social des victimes, en plus de générer un grand coût pour la société.

Le présent ouvrage, rédigé par une trentaine de chercheurs et d’intervenants issus de disciplines diverses, propose plusieurs approches pour la compréhension du phénomène et une critique réflexive pour l’affronter. Les auteurs définissent les violences sexuelles, analysent leurs nombreuses facettes – médiatisation, prise en charge par les centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, typologie et fonctionnement psychorelationnel des agresseurs, spécificités dans la relation conjugale, complexité dans les communautés autochtones, présence sur les campus, traitement judiciaire et rôle du corps policier – et décrivent différents types d’intervention.

Adressé aux chercheurs, aux étudiants et aux intervenants, ce livre montre que les vio­­lences sexuelles désignent une réalité complexe qui résulte d’un ensemble de problématiques et qui nécessite une approche pluridisciplinaire.

Accéder à la notice de cet ouvrage